...
WY-CREATIONS Innovation digitale, vision sans limite.
0%
Close Preloader Screen

WY-Creations06.37.08.64.90
Créations de site internet, vitrine, catalogue et e-commerce

Google commencera officiellement à supprimer les cookies tiers début 2024

Marketing

Google entamera officiellement la suppression des cookies tiers au début de 2024

Les cookies tiers sur le navigateur Chrome seront substitués par la Privacy Sandbox. Un bouleversement significatif s’annonce pour l’industrie de la publicité en ligne. Dès 2024, Google commencera la suppression des cookies tiers pour 1% des utilisateurs de son navigateur, une phase expérimentale qui est spécifiquement conçue pour les développeurs. La société basée à Mountain View prévoit de les éliminer entièrement d’ici le deuxième trimestre 2024.

Google prépare son écosystème pour l’élimination des cookies tiers

Pour les utilisateurs, aucun impact majeur n’est prévu, toutefois, les annonceurs pourraient devoir réviser leur stratégie de ciblage. Les cookies tiers permettent de tracer les comportements de navigation des utilisateurs sur différents sites web afin d’optimiser le ciblage publicitaire. Depuis l’implémentation du Règlement général sur la protection des données (RGPD) en mai 2018, les cookies sont devenus un véritable problème aux yeux de la Commission nationale de l’informatique et des libertés (CNIL) et de ses homologues européens. Depuis 2019, Google a redoublé d’efforts pour développer une solution technologique viable pour remplacer les cookies tiers. Alors que ses concurrents, Safari et Firefox, ont déjà fait ce pas sans proposer d’alternative, Google propose la Privacy Sandbox. Comme son nom l’indique, ce sera un espace sécurisé de technologies, dont Google n’a pas précisé le détail, qui permettra aux éditeurs de suivre les utilisateurs tout en respectant leur vie privée

Google s’est retrouvé dans une situation paradoxale ces dernières années

cherchant à répondre aux attentes en matière de respect de la vie privée des utilisateurs tout en risquant de bouleverser l’industrie de la publicité numérique. De nombreux groupes d’annonceurs se sont particulièrement inquiétés de la disparition des cookies tiers, un mouvement craint comme la « cookiepocalypse » dans le domaine de la publicité numérique. Face à l’importance de ce changement et compte tenu de l’utilisation de Chrome par 65% des internautes, les autorités de la concurrence se sont intéressées à la question. Elles craignent, tout comme les annonceurs, que les grandes plateformes comme Google, qui disposent déjà de beaucoup d’informations personnelles grâce à leurs services, bénéficient d’un avantage injuste avec la fin des cookies tiers. L’Autorité de la concurrence et des marchés britanniques (CMA) a lancé une enquête en 2021. Si Google prend cette initiative aujourd’hui, après plusieurs tentatives, c’est précisément en accord avec cette dernière : « Ce plan a été conçu en étroite collaboration et coordination avec l’Autorité britannique de la concurrence et des marchés, la CMA. Nous les avons consultés à ce sujet et nous avons jugé que c’était la meilleure approche, en association avec l’industrie, pour tester véritablement la solution », a déclaré Victor Wong à Techcrunch, responsable du produit pour la technologie de publicité privée au sein de Privacy Sandbox.
Ouvrir le chat
Une question ?
WY-Créations
Bonjour,
Comment pouvons-nous vous aider ?
Aller au contenu principal